Le repos du coincé

Mardi 20. Hier soir, le ciel s’assombrissait et l’on voyait de gros nuages noirs se former sur la mer, un peu comme une tornade. Le temps de finir de dîner et de rentrer nos chaises, l’orage a éclaté. Impressionnant de puissance. Dans ces cas là, en particulier, mieux vaut être en camping-car que sous tente.
Aujourd’hui, donc, repos bienvenu mais surtout forcé : un torticolis d’enfer. Pour cette pause, on pourrait tomber plus mal que sur cette plage de sable, quasiment les pieds dans l’eau. Béa en profite pour se baigner, nous longeons la plage jusqu’à la rivière où sont installées des cabanes de pêche au carrelet…. puis jusqu’à la pointe rocheuse d’où l’on aperçoit, au loin, Stari Ulcinj.
Ne nous laissons pas aller pour autant. Un bon verre de vin du pays (en réalité, la bouteille achetée au supermarché du coin y est passée), du Podgorica bijelo, en guise d’apéro. Moins cher et meilleur que le Chardonnay bu la veille au resto de la plage.

Publié dans : Monténégro 2016 |le 23 septembre, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Voyagebombayinde |
fridaynow998d |
Clarisse erasmus à poznan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | The right way to improve yo...
| Melaustralian
| HOME SITTING 16