Toutes gorges déployées

Samedi 17. Les routes de montagne du Monténégro sont toutes plus belles les unes que les autres. Inutile, donc, de vous abreuver en permanence d’adjectifs et superlatifs, voilà, c’est dit une fois pour toute.

Nous en avons sillonné des gorges, celle de Piva, celle du canyon de la Tara puis celui de la Moraca, longé des défilés, celui de Platitje… Bref, on en prend plein les yeux. Mais tout ça ne nourrit pas son homme alors, à Kolasin, contrairement à nos habitudes de frugalité du midi, on décide d’aller goûter aux spécialités locales. Au Vodenica, restaurant national (qui sert des plats nationaux et non pas comme le Front) installé dans un ancien moulin superbement décoré, Béa se lance dans le Kacamak, une sorte d’aligot local. Quant à moi, je tape au hasard (je vous rappelle que le cyrillique est du chinois pour nous) et tombe sur un délicieux ragoût de veau. Le tout accompagné du Vranak, vin rouge local, bon mais un peu vert.

Pas mal le restau, non ?

Pas mal le restau, non ?

Le ventre bien rempli, il ne nous reste plus qu’à aller visiter la monastère de la Moraca, l’un des plus beaux du pays. Là encore, les décorations de l’église sont superbes et notamment les fresques et icônes dont certaines dates du XIIème siècle.
Malheureusement, le temps se gâte et les prévisions météo ne sont pas favorables. On va laisser tomber provisoirement la montagne pour se diriger vers la mer. On s’arrête donc dans un camping sur la route juste avant Podgorica. Le cadre est moins beau qu’au lac noir mais au moins, on a le confort et surtout c’est propre.

Publié dans : Monténégro 2016 |le 20 septembre, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Voyagebombayinde |
fridaynow998d |
Clarisse erasmus à poznan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | The right way to improve yo...
| Melaustralian
| HOME SITTING 16