Archive pour le 4 novembre, 2013

Lundi 4 : Kokologho / deuxième acte

Lundi 4 : Kokologho / deuxième acte dans Afrique 2013 image-e1383644776859-300x224

Comme les formateurs du centre ne peuvent pas démarrer leurs cours, prétendent-ils, sans avoir donné les 7 ou 8 cahiers nécessaires à chaque élève, notre première mission était de trouver urgemment 250 cahiers de 100 pages. Notre fournisseur habituel nous les ayant promis pour ce matin, nous nous sommes rendus tôt chez lui. Bien entendu, il ne les avait pas, il allait aller les chercher etc etc… Donc STOP, on va ailleurs. Finalement, on les a trouvés plus tard, en fin de matinée… à Kokologho et… moins chers.
Deuxième mission : acheter des matelas pour équiper le dortoir des garçons afin de faire face à l’afflux des nouveaux élèves internes (au total 17 sont prévus à cette heure). Car si le centre n’attire plus les jeunes du village, les candidatures de garçons venant de plus loin sont les plus nombreuses.
Nous voilà donc sur la route du centre avec nos matelas bariolés entassés à l’arrière du pick-up, on fait très couleur locale. Nous avons rendez-vous avec Francis, un ami architecte, qui a conçu l’ensemble du centre depuis le début. Il est à Koudougou pour une semaine avec sa femme, Corinne, et sa sœur, Christine. On doit réétudier l’aménagement du dortoir des garçons et prévoir la construction de douches supplémentaires pour accueillir les nouveaux internes.
Un nouveau tour du propriétaire pour les nouveaux arrivants et la traditionnelle réunion sous l’arbre à palabres, un verre de citronnelle bien chaude à la main, pour discuter essentiellement des projets d’aménagement et de construction (il faut également parler de la construction de la porcherie qui a été stoppée).
Une surprise : la visite des anciens venus en force nous saluer. Malheureusement, c’est pour revendiquer une augmentation de leur pécule d’installation. À croire qu’ils ont trop regardé l’éclipse la veille et qu’ils croient maintenant à la lune.
Et finalement, vers 15 heures, Ô miracle, les élèves sont invités à rentrer en classe par un formateur : les cours commencent enfin ! Mais moins d’une heure plus tard, ils ressortent avec leur paquet de cahiers à la main… Cela n’aura pas duré bien longtemps. Il y a encore du chemin à faire.
On repart de Kokologho avec encore pas mal de problèmes à voir dont l’électricité. J’avais pas trop envie de remettre le nez dedans mais il va falloir que je m’y mette.
Je ne sais pas où nous allons dîner ce soir. Peut-être au Barka car hier on s’y est casse le nez, il était fermé. On s’est orienté vers le très « populaire » Verdoyant où tous les expats et la bourgeoisie locale se retrouvent le soir. Beaucoup de monde mais ambiance sympa, plats variés et bons.

Publié dans:Afrique 2013 |on 4 novembre, 2013 |Pas de commentaires »

Voyagebombayinde |
fridaynow998d |
Clarisse erasmus à poznan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | The right way to improve yo...
| Melaustralian
| HOME SITTING 16